Connecte-toi avec nous

Articles

Des jeunes garçons s’embrassent dans un quartier de Lomé

Publié

sur

Nuisance sonore, alcool, cigarettes, caresse entre hommes, démarche de miss, c’est la prestation que certains jeunes de Lomé ont offerte dans la nuit du vendredi 2 septembre dans la commune du Golfe 5.

Alors que les populations se reposaient après une semaine de travail, une trentaine de jeunes, âgés d’environ 17 à 35 ans, quant à eux, débutent leur week-end avec une particularité. Musique à fond, rires aux éclats, embrassades entre hommes, caresse entre filles, provocation de passants, consommation de stupéfiants, c’est le résumé du « concert de rue » au grand regret des populations environnantes du Golfe 5.

« Il sonnait 22h 20, lorsque j’ai été réveillée par une forte musique et des cris. Je suis donc sortie de ma maison et à ma grande surprise, je découvre une scène dégoûtante. Des jeunes garçons d’à peine 25 ans s’embrassent d’une part et des jeunes filles qui se caressent d’autres part sous une forte musique » a déploré une femme, qui décrivait la scène avec désolation.

Force doit rester à la loi. Le Togo lutte contre la nuisance sonore, alors, il est souhaitable que le maire Kossi Aboka, active son équipe pour faire régner l’ordre et la quiétude dans sa commune.

« Il y a trop de laisser aller dans ce pays. Si non Comment, peut-on comprendre que des jeunes comme ça nous empêchent de dormir à cette heure. J’ai mes enfants et mon vieux qui n’arrivent plus à dormir à cause de leur bruits », regrette un homme dans la foule.

« Ils fument même de la drogue. Les autorités doivent intervenir. Si non, nos enfants vont copier ce sale comportement », a fait savoir un autre homme.

À en croire “liiiii” nom masqué, pour garder l’anonymat, c’est une habitude pour ces jeunes. Ils viennent de plusieurs quartiers de Lomé et ont pour point de rassemblement ici.

Liii se dit prêt à apporter plus d’informations sur le réseau de ces jeunes et exhorte la police à arrêter ces jeunes consommateurs de stupéfiants, (drogue) qui sont un danger pour le quartier mais aussi pour le Togo.

Nous y reviendrons !

Réseaux Sociaux
    
   
Continuer la lecture
Publicité direct 7
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compteur visiteurs

2,160,970
Publicité

Facebook

Publicité
    SUIVEZ NOUS

© Copyright Direct7 2021 Made by WAAS