Connecte-toi avec nous

Société

Inades-Formation valorise le paysan à Affem

Publié

sur

L’activité champêtre est longtemps considérée comme étant “une activité de pauvres”. Ce qui crée de la marginalisation vis-à-vis des personnes qui l’exercent.

Et c’est pour corriger cette image que l’ONG Inades-Formation a réuni les paysans du canton d’Affem pour une caravane d’affirmation d’identité et de réclamation de leurs droits. Les paysans ont sillonné le centre de santé et l’EPP d’Affem-Boussou pour chuter dans le vestibule du chef d’Affem-Boussou où ils ont bénéficié des conseils relatifs à la valorisation de leurs activités.

L’intérêt pour Inades-formation à travers cette caravane, selon M. ALFA Essodong, << C'est d'amener les paysans à sortir de cette marginalisation qui leur est faite >>. <> poursuit l’assistant projet Inade-Formation, << pour quelqu'un qu'on a l'habitude d'insulter comme étant "paysan", aujourd'hui à travers cette caravane, il doit comprendre qu'il doit en être fier >>.

L’occasion a permis d’attirer l’attention des ces paysans sur la nécessité de produire leurs engrais organique en alternative aux engrais chimiques face aux enjeux des changements climatiques et de la santé humaine. Cette activité se situe dans le cadre du projet “Transition agro-écologique et promotion des droits humains” avec l’appui de l’ONG Action Solidarité Tiers Monde. Rappelons que le métier de paysan est reconnu depuis 2018 par les Nations-Unies.

Par Jacques Tchaa Correspond de Direct7 à Sokodé

Réseaux Sociaux
    
   
Continuer la lecture
Publicité direct 7
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compteur visiteurs

2,196,117
Publicité

Facebook

Publicité
    SUIVEZ NOUS

© Copyright Direct7 2021 Made by WAAS