Connecte-toi avec nous

Société

Forum des jeunes du G5 Sahel à Ouagadougou : Yannick Agboka représente le Togo

Publié

sur

L’heure est à la récompense aux jeunes qui se sont mieux engagés en faveur de la paix et la sécurité en Afrique. Ils ont été primés lors du forum des jeunes du G5 Sahel sur la paix et la sécurité en Afrique, tenu les 14 et 15 octobre 2021 à Ouagadougou.

Au rang des prix, on note le meilleur engagement de jeunes, le meilleur engagement féminin et le prix d’excellence soit au total trois personnes primées.

Les deux premiers lauréats sont repartis avec une enveloppe d’un million de FCFA chacun et le troisième, six cent cinquante mille francs CFA.

EducommunicAfrik, une organisation de jeunesse très active en Afrique de l’Ouest, quant à elle, a reçu un accompagnement technique et financier du gouvernement Néerlandais, à travers son ambassade au Burkina Faso, pour la mise en œuvre du projet « Engager les jeunes dans la prévention et la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent au Burkina Faso, à travers l’éducation aux médias et à l’information ».

Ces prix visent à encourager ces jeunes Sahéliens à accroître leur prise de responsabilité dans l’entreprise de construction citoyenne et politique au sein de leurs communautés en s’engageant davantage dans la promotion de la paix et de la cohésion sociale dans leurs communautés respectives, et en s’impliquant dans la prévention et la gestion des conflits, ainsi que dans la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent. Que ce soit à travers des initiatives telles que l’organisation de cadre de rencontres et de concertations, des évènements culturels, sportifs, interconfessionnels, des cours en ligne visant à réduire les violences interreligieuses.

Au-delà des récompenses, le Forum vise à valoriser le rôle des jeunes de l’Afrique Subsaharienne en général et du G5 Sahel en particulier, dans la culture de la paix, nécessaire à l’atteinte des ODD et de leur offrir un cadre d’échange et d’expression pour leur prise en compte dans la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Ainsi, les recommandations issues des travaux du forum, ont servi de feuille de route de plaidoyer et de bonnes pratiques, auprès des autorités du G5 Sahel, pour la prise en compte effective des conclusions du forum dans la définition des politiques de développement.

Ils sont environ deux cent invités, jeunes leaders du G5 Sahel ou porteurs d’initiatives dans le domaine de la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation, venus du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, ainsi que d’autres pays particulièrement touchés par le terrorisme et la radicalisation des jeunes, à participer à ce forum à travers des sessions de panels sur des thématiques variées. Parmi les invités, Yannick Agboka, Journaliste et Directeur de Publication du site d’information “Empreinte News”, seul représentant du Togo.

Le forum a été financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Burkina Faso à hauteur de 35 925 000 CFA.

Réseaux Sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Continuer la lecture
Publicité direct 7
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nombre de visite

2,018,497
Publicité Covid 19

grand reporter

Facebook

Publicité Covid 19
    SUIVEZ NOUS

© Copyright Direct7 2021 Made by WAAS