Connecte-toi avec nous

Société

Sokodé : les commerçants outillés sur les prochaines réformes de leur secteur

Publié

sur

Il y va dans l’intérêt des commerçants d’accepter la politique de réformes du gouvernement en faveur du secteur du commerce au Togo. Non seulement elle regorge plusieurs avantages, elle permettra également de palier aux soucis liés aux dysfonctionnements de l’utilisation des instruments de mesures dans la vente des denrées alimentaires.

Voilà l’objectif poursuivi par les premiers responsables du ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale à travers le projet de “sensibilisation pour l’instauration du système international d’unité (SI) dans le transaction et les services”. Un projet sur lequel les commerçants de la région Centrale ont été entretenus au cours d’un atelier qui a ouvert ses portes à Sokodé le Jeudi 18 Novembre 2021.

“Il est temps, je dirai impératif, que nous changions de paradigme pour booster notre économie ” a insisté le représentant du ministère du commerce, LANKOUSSA Kofivi, au cours de son mot d’ouverture.

“Les instruments de mesures conventionnels sont des instruments qui vont permettre aux commerçants et commerçantes d’éviter les pertes. Cette utilisation va également permettre aux producteurs et consommateurs d’augmenter leur pouvoir d’achat ” a renchérit M. BEBEI Bataba Piya-Abalo, Chef Division Métrologie.

Il est important de faire remarquer que cette initiative vient à la suite des constats faits sur les ventes au Togo. Constats selon lesquels la mesure des produits agricoles, de pêche, de chasse et de leurs dérivés, varie d’un marché à un autre et d’une région à une autre.

Aussi, le Togo a jugé bon de se conformer au décret du 11 Août 2021 portant réorganisant du ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale suite à celle de L’UEMOA en 2014 portant sur la réglementation instituant un système harmonisé de métrologie dans des états membres.

L’initiative est apparemment la bienvenue chez les participants.

“Dorénavant, nous allons utilisés les mesures en kilo pour vendre au marché”, s’est réjouie Mme DJOBO Moussefatou, commerçante de céréales à Blitta

Par Jacques Tchaa Correspond de Direct7 à Sokodé

Réseaux Sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Continuer la lecture
Publicité direct 7
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nombre de visite

2,018,497
Publicité Covid 19

grand reporter

Facebook

Publicité Covid 19
    SUIVEZ NOUS

© Copyright Direct7 2021 Made by WAAS