Kara : les conseillères municipales outillées sur la gestion de la vie politique

0
157

La préfecture de la Kozah a abrité du 11 au 13 Novembre 2020, un atelier de formation des femmes et jeunes filles élues conseillères municipales de la région de la Kara sur la gestion de la vie politique au niveau local.

Organisé par le groupe de réflexion et d’action Femme Démocratie et Développement (GF2D) en partenariat avec la Fondation Hanns Seidel, l’objectif de cette rencontre était d’amener les élues locales à contribuer au processus de décentralisation dans leurs communautés. Elle s’inscrit dans le cadre du programme Académie de formation des Femmes et jeunes filles en leadership politique.

« Il s’agit d’accompagner ces femmes et jeunes filles conseillères municipales à intégrer les objectifs de développement durable, la question de violences faites aux femmes et l’éducation des personnes vulnérables », a laissé entendre la chargée de la communication du DF2D, Bayi ADEKAMBI.

Quatre modules notamment : Femmes et gouvernance locale, cadre légal des communes, administration communale et gestion financière communale ont été développés au cours de ces trois jours de formation.

« Cette formation vient à point nommé car, nous avons tous réalisé que nous avons vraiment du travail qui nous attend par rapport au cadre légal et juridique sur la décentralisation », a déclaré Mme Tagba Djéri Oumou, conseillère de la commune Kozah 1.

L’accompagnement des conseillères municipales permettra aux communes de fournir des services de qualité durable et inclusive à leurs populations et une meilleure prise en compte de leurs besoins et intérêts stratégiques dans le processus de planification et de budgétisation.

L’atelier de Kara intervient après ceux de Lomé, Atakpamé, Kpalimé et Dapaong.

De Kara, correspondance : Kérim NAPO

Réseaux Sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE